L1a r2uche q6ui rit2

Apiculture respectueuse des abeilles

Ruches Warré

Quelle ruche choisir?


Pour pratiquer une apiculture respectueuse de l’abeille, je privilégie la ruche Warré, pour différentes raisons.

L’abbé Éloi François Émile Warré (né le 9 mars 1867 à Grébault-Mesnil – décédé le 20 avril 1951 à Tours) est l’auteur d’une étude simple mais de grande envergure sur le comportement des abeilles dans la nature.

Il a fabriqué 350 ruches différentes pour aboutir à la ruche Warré qui, vu les résultats de son étude, convenait le mieux aux abeilles. Cette petite ruche mesure à peine 30 x 30 cm à l’intérieur, sur une hauteur de 21 cm par rucheton, les parois ayant une épaisseur de 2,5 cm. Chaque rucheton contient 8 cadres. 

La ruche Warré originale n’avait ni grille à reine ni plancher grillagé pour compter les chutes de varroa.

J’ai un peu adapté ce modèle de ruche (comme d’autres l’avaient déjà fait par le passé) pour qu’elle corresponde davantage à la manière dont j’envisage l’apiculture respectueuse de l’abeille. Chacun est bien entendu libre d’utiliser d’autres modèles de ruches pour pratiquer de l’apiculture naturelle, mais comme je l’indiquais précédemment, c’est la ruche Warré qui a ma préférence.

Au niveau de la manière de travailler, la ruche Warré présente plusieurs différences par rapport à une Dadant ou une Simplex, par ex. Pour pratiquer une apiculture respectueuse de l’abeille, je privilégie la ruche Warré, pour différentes raisons. L’abbé Éloi François Émile Warré (né le 9 mars 1867 à Grébault-Mesnil – décédé le 20 avril 1951 à Tours) est l’auteur d’une étude simple mais de grande envergure sur le comportement des abeilles dans la nature. Il a fabriqué 350 ruches différentes pour aboutir à la ruche Warré qui, vu les résultats de son étude, convenait le mieux aux abeilles. Cette petite ruche mesure à peine 30 x 30 cm à l’intérieur, sur une hauteur de 21 cm par rucheton, les parois ayant une épaisseur de 2,5 cm. Chaque rucheton contient 8 cadres. 

La ruche Warré originale n’avait ni grille à reine ni plancher grillagé pour compter les chutes de varroa.

J’ai un peu adapté ce modèle de ruche (comme d’autres l’avaient déjà fait par le passé) pour qu’elle corresponde davantage à la manière dont j’envisage l’apiculture respectueuse de l’abeille. Chacun est bien entendu libre d’utiliser d’autres modèles de ruches pour pratiquer de l’apiculture naturelle, mais comme je l’indiquais précédemment, c’est la ruche Warré qui a ma préférence.


Plans de la ruche Warré

Vous trouverez sur internet de nombreux plans de ruche Warré. 

À commencer par le lien vers le site consacré à l’inventeur de la ruche Warré, l’abbé Éloi François Émile Warré.

Il lui a consacré tout un ouvrage. Cliquez ici pour télécharger l’ouvrage en français.

Cliquez ici pour télécharger les plans.







De nombreux sites et ouvrages décrivent la manière de pratiquer l’apiculture avec ce type de ruches.

Au départ, ces ruches étaient toujours agrandies en ajoutant des ruchetons par le bas, en partant du principe que les abeilles construisent du haut vers le bas... ce que personne ne contredira!

Dans le modèle d’origine, il n’y avait ni grille à reine ni plancher grillagé pour compter les chutes de varroa.

Les abeilles entrent sur un plancher fixe par un petit trou de vol. Chaque rucheton contient 8 lattes munies d’une amorce de cire. 

Les abeilles y bâtissent leurs rayons comme elles le veulent.

Facebook

Design by Virtual Annuska © 2020

Algemene Voorwaarden |  Privacy beleid